Conférences 2018-2019


La loi, la justice et l’antisémitisme : l’exemple de la Pologne

Mercredi 10 octobre – 17h

  • Judith Lyon-Caen, Audrey Kirchelewski, Jan Gross
    Supervision : Antoine Lyon-Caen
  • Dans le cadre du Festival Justice en Cultures , organisé par l’Institut d’Etudes judiciaires de la Faculté de droit de Strasbourg

L’Etat polonais, les partis politiques de ce pays et certains polonais persistent aujourd’hui dans le déni de la participation d’une importante fraction de la population dans l’extermination des juifs de ce pays. L’originalité de la rencontre consisterait à s’interroger sur la façon dont l’Etat polonais utilise la loi et la justice pour occulter l’antisémitisme en Pologne.


Europe : pour un nouveau « serment de Strasbourg »

Jeudi 18 octobre 20h

  • M. Cyrille SCHOTT
    Préfet honoraire

Un Alsacien, ancien Préfet du Haut-Rhin et ancien du FEC, dévoile les ressorts de son action sur des sujets sensibles dans le contexte des relations franco-allemandes. L’Europe au cœur, il imagine de nouveaux ponts et un « Palais de l’Europe » construit de part et d’autre du Rhin.


La Grèce en crise : quelle Europe en vérité ?

Lundi 22 octobre – 20h

  • Quinzaine Culturelle Hellénique

Rencontre organisée avec le groupe «Jeunes en Politique» du FEC.
Le philosophe grec Christos Yannaras discute avec des étudiants sur «La Grèce en crise : quelle Europe en vérité?». Questions économiques ou philosophiques, politiques ou sociales, c’est peut-être toutes ces questions entremêlées qui interrogent l’avenir de tout un continent


Paul Collowald, pionnier d’une Europe à Unir

Mercredi 24 octobre – 20h

  • M. Paul COLLOWALD, journaliste
  • Mme Sabine MENU, enseignant chercheur, EM Strasbourg

Paul Collowald, homme des frontières ayant subi l’annexion de l’Alsace et de la Moselle par le régime nazi, a résisté contre les atteintes à la dignité humaine. Une fois la guerre gagnée, il s’engage pour gagner la paix. En 1949, journaliste à Strasbourg, il rencontre le ministre des Affaires étrangères Schuman et sa vie en sera bouleversée. Il vouera désormais sa passion de l’information à la cause européenne. Faire comprendre la complexité et les exigences d’une Europe à unir, aussi bien pour les journalistes que le grand public, Paul Collowald l’assumera toute sa vie professionnelle, il terminera sa carrière au Parlement Européen comme directeur général de l’information. Résister, s’engager, parler de l’Europe à unir, oser le saut dans l’inconnu de la Déclaration Schuman. Le réinventer face aux enjeux d’aujourd’hui.


Peuples et populismes

Vendredi 16 novembre – (8h30-17h)

  • Marc FEIX/ Maurice BLANC/ Pierre SAUVAGE
  • Denis FRICKER/ Marie-Jo THIEL
    Unistra/Université de Namur

Journée d’étude franco-allemande, en partenariat avec l’Université de Strasbourg (Faculté de théologie catholique, Laboratoire SAGE) et des associations (ACK-BW, KDA, Pax Christi, DECERE, CEAS d’Alsace). Face au populisme appréhendé comme une stratégie de contournement des institutions, la notion de peuple s’évanouit et devient une nébuleuse. Cette journée d’étude tentera d’éclairer ces notions.

Avec la participation de : Maurice Blanc (Sciences sociales – Laboratoire Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe – SAGE – Université de Strasbourg) – Membre du Conseil de Développement de l’Eurométropole de Strasbourg ; Marc Feix (Théologie catholique – UdS) ; Denis Fricker (Théologie catholique – UdS) ; Wiebke Keim (Laboratoire Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe – SAGE – UdS) ; Pierre Sauvage (Université de Namur – Belgique) ; Marie-Jo Thiel (Théologie catholique et CEERE – UdS)


Les Habsbourg en Alsace

Vendredi 16 novembre – 20h

  • avec le Centre culturel alsacien
  • Pr. Philippe NUSS – Université de Strasbourg

Tout le monde connaît les Habsbourg comme la famille impériale dont le règne a marqué durablement l’histoire européenne. On connaît moins les liens profonds et organiques qui unissent les Habsbourg à l’Alsace. Le lignage des Habsbourg naquit en effet vers l’an mille, dans ce fécond triangle enserrant le coude du Rhin supérieur, point de confluence du Sundgau, de l’Argovie et du Brisgau.


Mémoires militantes de la culture alsacienne

Lundi 19 novembre – 20h

  • M. Armand PETER
    Editeur

Acteur autant qu’observateur attentif du mouvement culturel alsacien entre 1945 et 2015, Arrmand Peter fait revivre avec humour et impertinence des pages désormais historiques de l’histoire contemporaine de notre région : de la création artistique, à l’identité et au désir d’Europe en passant par les luttes pour le bilinguisme, les grandes figures de ces combats resurgissent pour nous interpeller aujourd’hui encore.


Science et foi : y voir clair avec des indices pensables

Jeudi 22 novembre – 20h

  • BRUNOR,
    Illustrateur et scénariste de Bandes Dessinées, Paris

Comment présenter de manière pédagogique des raisons de croire… vérifiables ? Album après album (Le Mystère du soleil froid, Un Os dans l’évolution, Le Hasard n’écrit pas de message, La Lumière fatiguée, L’Être et le néant sont dans un bateau, Le Secret de l’Adam inachevé, Les Jours effacés, La Question interdite, Les Faussaires du Logos…), Brunor aide à se poser les bonnes questions sur Dieu, la science, l’univers : comme cela se goupille-t-il ?


Entre mythe et réalité, que sait-on encore de Léo Schnug ?

Lundi 3 décembre – 20h

  • M. Philippe WENDLING
    Journaliste indépendant, Strasbourg

Oublié après avoir été décrié, maudit après avoir été chaleureusement célébré en son temps, Léo Schnug a laissé une marque aisément reconnaissable dans nombre de nos maisons où il a réalisé fresques et vitraux. Philippe Wendling fait revivre ce génie pictural qui s’est illustré au Haut Koenigsbourg, à la maison Kammerzell et même au FEC !


Témoignage et réflexion sur la vie et l’œuvre d’Eugène Philipps.

Lundi 10 décembre – 20h

  • avec le Centre culturel alsacien.

Victime de l’incorporation de force dans la Wehrmacht et a déserté quelques jours avant l’armistice. Il a travaillé comme instituteur puis comme professeur d’anglais agrégé. Sociolinguiste alsacien, il a publié de nombreux ouvrages sur la question. Membre du Cercle René Schickele et membre de l’équipe linguistique du FEC, il s’est spécialisé dans les enquêtes sur les relations linguistiques et les frontières dans l’histoire de l’Alsace.


La Gauche et le syndicalisme alsacien de 1940 à 1968

Jeudi 10 janvier – 20h

  • Pr. Jacques ERNEWEIN
    Professeur d’Histoire contemporaine CPGE Chartes, Strasbourg

Alors que se tourne la page du 50ème anniversaire de Mai 68, on peut se demander quel a été le terreau de ce mouvement en Alsace : quelles « gauches » alsaciennes, quelles « mémoires ouvrières » et, finalement, quel « syndicalisme alsacien » ont précédé et, peut-être, nourri ce sursaut inattendu d’une région réputée conservatrice.


Pourquoi toujours la guerre ?

Jeudi 17 janvier – 20h

  • M. Hilaire GIRON
    Président de l’Association des amis de Pierre Teilhard de Chardin

Notre monde continue d’être meurtri par des guerres incessantes provoquant morts, famines et migrations. La liste de ces malheurs est sans fin. Sans être acceptable, la guerre est ce « long processus glaiseux d’évolution géologique, paléontologique et anthropologique » manifestant la difficulté des hommes à résoudre les conflits à l’origine de leurs différends.


Danilo Kiš : une littérature européenne

Jeudi 7 février – 20h

  • Mme Pascale DELPECH
    Traductrice de Danilo Kiš
  • M. Guy SCARPETTA
    Ecrivain, universitaire, critique d’art

Pourquoi l’oeuvre de Danilo Kiš apparait-elle, aux yeux de certains, à la fois comme l’une des plus importantes et des plus méconnues (en France) du dernier tiers du XXème siècle? Exhumant magistralement toute une mémoire enfouie (celle de l’Europe centrale engloutie), capable d’aborder les sujets les plus tragiques (nazisme, stalinisme) avec un surprenant coefficient d’humour et d’ironie, réussissant l’exploit de conjuguer la passion du réel et les vertiges des jeux formels les plus novateurs et les plus déroutants, de produire sur le monde et sur l’Histoire un « effet de vérité » introuvable ailleurs, d’être à la fois dans le sillage de Rabelais et dans celui de Borgès…  Les romans de Danilo Kiš, qui ne se définissait pas autrement que comme un écrivain yougoslave, sont au coeur de la culture européenne, dont ils traversent et éclairent les violences, les paradoxes, les tensions, les énigmes, les zones d’ombre. Une oeuvre, d’évidence, à (re)découvrir.


Les marchés financiers n’ont pas été conçus pour gérer la planète

Jeudi 28 février – 20h

  • M. Nicolas BOULEAU
    Professeur émérite à l’Ecole des Ponts, Paris-Tech

Que signifient vraiment les cours des marchés financiers mondiaux dont les variations incessantes occupent les écrans ? Reflètent-ils comme les banques et les institutions financières l’affirment, la valeur des biens et services soumis à la loi de l’offre et la demande ? Dans son habit mathématique qui la protège des regards indiscrets, la finance ne voit rien de l’épuisement des ressources ni de la montée des inégalités.


Dans l’intimité de la noblesse alsacienne au XIXe siècle

Jeudi 7 mars 2019 – 20h

  • M. Marc GLOTZ
    Ancien directeur d’école, vice-président de la Société d’Histoire du Sundgau

A travers un ensemble de correspondances exhumé par Marc Glotz, on partage la vie quotidienne de la noblesse alsacienne entre 1800 et 1914. Depuis la Robertsau de Mélanie de Pourtalès, jusqu’au parc de Schoppenwihr de Paul de Bussière, de l’île de Jersey au grand-duché de Hesse, on voyage à travers une multitude de portraits et d’anecdotes, dans un univers fait de retrouvailles et de fêtes, mais aussi de peines et de deuils.


Numérique et éthique : un défis de la « transition fulgurante »

Lundi 18 mars – 20h

  • Pr. Pierre GIORGINI
    Président-Recteur de l’Université catholique de Lille

Au-delà de la révolution causée par les progrès des nouvelles technologies et leurs retombées économiques, sociales et politiques, la question se pose dans les termes du commentaire de son dernier livre Au crépuscule des lieux par Suzanne Gervais dans la revue Etudes : « Que deviennent l’intime, l’émotion et la transcendance dans un monde bardé de technologies ? »


Italie : retour des nationalismes en Europe ?

Jeudi 21 mars – 20h

  • Mme Elena MUSIANI
    Département des Sciences de l’éducation, Université de Bologne

Après la comédie du pouvoir de Berlusconi puis la désintégration de la social-démocratie jusqu’au revers de Matteo Renzi il y a quelques mois, l’Italie semble être à nouveau hantée par le retour inquiétant d’un nationalisme exacerbé par sa droite extrême. Phénomène européen ? Elena Musiani mène une recherche comparative sur ces deux mémoires des nations et de l’Europe dans le cadre du LABEX Les Passés dans le Présent de l’Université de Paris Nanterre.


Les maires de Strasbourg

Vendredi 3 mai – 18h30 à l’Hôtel de Ville, place Broglie

  • M. François KOVAR, historien, Université Populaire de la Krutenau
  • M. Bernard ROHFRITSCH, chef du Protocole de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg

L’histoire d’une ville peut se faire au travers de ses maires. Ruptures, continuités, grands projets et petites anecdotes nous feront voir les vicissitudes d’une cité devenue capitale européenne. Entre les stigmates des guerres et le miracle d’une réconciliation, nous pourrons aussi découvrir de près le bâtiment de l’Hôtel de Ville de la place Broglie.