Le droit plutôt que la loi du talion : à quoi sert de juger les terroristes ?

Quand :
6 juin 2019 @ 17h00 – 19h30 Europe/Paris Fuseau horaire
2019-06-06T17:00:00+02:00
2019-06-06T19:30:00+02:00
Où :
Salle Léon XIII

Dans un moment d’émotion collective, de nombreux Strasbourgeois ont pu souhaiter la mort de Chérif Chekatt auteur de l’attentat du 11 décembre à Strasbourg et ont manifesté un soulagement à la nouvelle de son décès. On peut comprendre.

Mais, pour autant doit-on considérer qu’il s’agit là de l’issue la meilleure pour trouver l’apaisement, la reconstruction du lien social et la conjuration d’une répétition d’un tel drame ? N’aurait-il pas mieux valu espérer arrêter le meurtrier et organiser son procès ?


Rencontre organisée par l’Université et la Ville de Strasbourg
Avec la participation de :

  • Bruno Cotte, magistrat honoraire, ancien président de la Chambre criminelle de la Cour de cassation, ancien membre de la Cour pénale internationale.
  • Chantal Cutajar, maître de conférences en droit, adjointe au maire de la Ville de Strasbourg
  • Antoine Lyon-Caen, professeur émérite de droit, directeur d’études à l’EHESS, avocat au Conseil d’état et à la Cour de cassation,
  • Denis Salas, magistrat et essayiste, secrétaire général de l’Association française pour l’histoire de la justice (AFHJ)
  • Patrick Wachsmann, professeur de droit à la Faculté de droit de Strasbourg.