Un passé mouvementé, un avenir à inventer : l’Education populaire.

Quand :
19 mars 2018 @ 20h00 Europe/Paris Fuseau horaire
2018-03-19T20:00:00+01:00
2018-03-19T20:15:00+01:00

M. Jean-Claude RICHEZ ; M. Yan GILG ; M. Richard MULLER
Quand l’idée d’une école gratuite et obligatoire pour tous s’impose dès la Révolution Française Nicolas Condorcet entrevoit déjà l’indispensable formation à la citoyenneté des jeunes adultes. Il faut des citoyens libres, conscients et responsables pour garantir un avenir à la démocratie naissante. C’est là tout l’enjeu de l’Education Populaire. La deuxième guerre mondiale révèlera hélas que même des élites éduquées peuvent rejoindre en grand nombre les rangs du fascisme mais des mouvements issus de la Résistance vont alors relever le défi et susciter un nouvel élan vers cet idéal d’émancipation. Ils vont hélas à leur tour connaître un déclin progressif à partir des années 60/70. Qu’en est-il aujourd’hui ? Dans un monde en pleine mutation le problème se pose dans toute son acuité : comment retrouver ce grand mouvement qui devra se trouver capable de tisser des liens entre les hommes et les cultures dans un monde qui est à pacifier ? Quels sont les enjeux, les objectifs, les acteurs, les freins de l’Education Populaire dans le monde d’aujourd’hui ?