L’étonnante théologie catholique de Nicolas de Cues. Un réformateur avant l’heure

Quand :
9 mars 2020 @ 20h00 Europe/Paris Fuseau horaire
2020-03-09T20:00:00+01:00
2020-03-09T20:15:00+01:00
Où :
Salle Léon XIII

Lundi 9 mars – 20h

  • M. Jean-Claude LAGARRIGUE
    Philosophe. Équipe de recherches sur les mystiques rhénans,
    Université de Metz

Chez Nicolas de Cues, la théologie mystique héritée de Maître Eckhart ne se perd pas dans les nuées, mais sert une audacieuse ambition réformatrice, visant à restaurer l’Eglise en la replaçant sur sa base, le Christ. Mais contrairement aux protestants, il arrive à donner une application pleinement catholique à ses thèses, pourtant jugées subversives au XVIe s.. Son ambition d’une réforme mystique de l’Eglise n’a trouvé, hélas, d’héritiers que du côté de l’évangélisme français autour de Lefèvre d’Etaples (Guillaume Briçonnet, Marguerite de Navarre). Il a fallu l’échec de cette tentative évangélique et mystique pour creuser le fossé regrettable entre l’orthodoxie catholique et les confessions protestantes.